Illustration de la rubrique « cuisine »

Pas la peine de chercher des recettes précises sur mon blog, ce n’est pas le but! Mais cela dit, étant donné que très souvent mes amis veulent repartir avec la recette et que je cuisine complètement à l’instinct, que mes amis ne sont pas très souvent férus de cuisine, pour leur faire plaisir, je publierais ici les petites astuces, les petites recettes qui n’en sont pas, bref, la cuisine comme je la fais, sans mesures précises ni indications précises. Je n’ai pas la prétention de faire un blog culinaire, loin de là, mais ça me permettra d’arrêter d’envoyer des sms à chaque personne qui me demande « comment tu avais fait ça? »

Ou plutôt ça me permettra de leur envoyer un sms court du genre « va voir sur mon blog ».

Tellement plus reposant.

Alors pour commencer, on va pas s’embêter, du facile, du facile, du facile!!

Alors, je vais vous parler asperges. C’est pas l’époque, je sais. Ce que vous êtes chipoteurs.

Asperges et sauce soja

Pour moi, la meilleure cuisson pour les asperges vertes, c’est directement à la poêle, sur feu moyen. Avec un filet d’huile d’olive et de la sauce soja. Coupées en tronçons, on met bien-sûr les têtes un petit peu plus tard que le reste. Pas de cuisson vapeur ou à l’eau, elles sont grillées, croquantes mais cuites, et la sauce soja se marrie tellement bien avec leur goût!! J’ai convaincu plus d’une personne qui « n’aimait pas les asperges » avec ce mode de cuisson! Il faut juste penser a les remuer de temps en temps, jusqu’au moment où elles paraissent « caramélisées », et bien sûr couvrir la poêle, ce qui fera l’effet « vapeur » pour accélérer la cuisson. Si ça accroche, c’est que le feu est trop fort, alors on descend la température et on rajoute un trèèèèès leger fond d’eau en attendant.

Houmouge

Et pour faire honneur a la photo, je passe vite fait sur l’houmouge. Un houmous aux haricots rouges. Très simple, il suffit de mixer une boîte de haricots rouges avec un oignon (rouge si possible!) et le jus d’un ou deux citrons verts (selon la taille de la boîte et de son goût personnel évidemment!). On rajoute des épices type « mexicaines » (paprika, ail, cumin, piment…) et le tour est joué!
Pas la peine de rajouter trop de liquides, le haricot rouge mixé n’est pas aussi « compact » que des pois chiches par exemple. Encore une fois simple, économique, mais toujours efficace pour un apéro dinatoire par exemple!

Voilà, voilà! Une recette pleine de soleil, accompagnée de radis, de pois, d’une salade de concombre-pommes, bref, tout ce qu’il faut pour un mois de janvier. En juillet je vous parlerais peut-être de la choucroute, histoire de continuer à être à côté de la plaque…de cuisson.

Ha ha.

Je sais. Je suis hilarante.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s